Accueil
Accueil Groupes
Association
Autour de l'Espace
Biographie
Boutique
Ciné club
Comédiens
Comment venir
En savoir plus
Farrebique
Fonctionnement
Georges Rouquier
Gîtes et Couverts
Infos Pratiques
Les Américains
Manifestations
Partenaires
Salle cinéma

 

 
   
 
Georges Rouquier

 

 
« L’artisan du cinéma », un homme perfectionniste et visionnaire qui s’attachait à montrer la vérité des hommes.
   

Du vrai, du clair et du sens…

« J’aime, entre autres, le documentaire, parce qu’il est l’expression cinématographique de la vérité. Farrebique est un film « vrai » parce qu’il a été tourné dans un vrai village du Rouergue avec de vrais paysans pour interprètes.

Je veux faire vrai et simple. Je ne dis pas que je veux me limiter à ça : je voudrais faire un film aussi authentique que possible ; Je voudrais aussi faire un film que tout le monde puisse comprendre.

Georges Rouquier
Georges Rouquier

Ma méthode de travail, c’est d’approcher au plus près, au plus vrai.

Je pense que mon œuvre s’inscrit dans ma recherche constante d’un langage cinématographique, car c’est bien de cela qu’il s’agit : écrire avec des images. Chaque image est un mot. Assembler des mots-images pour obtenir des phrases-séquences et poursuivre ainsi rigoureusement le récit que l’on a choisi. La phrase-séquence est belle si les mots-images sont choisis avec discernement, si leur signification est précise. »

Filmographie Cliquez ici
Georges Rouquier

 

 
« L’artisan du cinéma », un homme perfectionniste et visionnaire qui s’attachait à montrer la vérité des hommes.
   

Du vrai, du clair et du sens…

« J’aime, entre autres, le documentaire, parce qu’il est l’expression cinématographique de la vérité. Farrebique est un film « vrai » parce qu’il a été tourné dans un vrai village du Rouergue avec de vrais paysans pour interprètes.

Je veux faire vrai et simple. Je ne dis pas que je veux me limiter à ça : je voudrais faire un film aussi authentique que possible ; Je voudrais aussi faire un film que tout le monde puisse comprendre.

Georges Rouquier
Georges Rouquier

Ma méthode de travail, c’est d’approcher au plus près, au plus vrai.

Je pense que mon œuvre s’inscrit dans ma recherche constante d’un langage cinématographique, car c’est bien de cela qu’il s’agit : écrire avec des images. Chaque image est un mot. Assembler des mots-images pour obtenir des phrases-séquences et poursuivre ainsi rigoureusement le récit que l’on a choisi. La phrase-séquence est belle si les mots-images sont choisis avec discernement, si leur signification est précise. »

Filmographie Cliquez ici
Georges Rouquier